Les modes de production

 

1) Les moulins hydrauliques

 

         Un moulin à eau, appelé aussi moulin hydraulique, est un moulin qui utilise la force du courant d'un cours d'eau, ou plus rarement de la marée. Ceci afin produire de l'électricité. 


water-wheel-1.png

Remarque : La noria ressemble au moulin à eau mais celle-ci retient l'eau dans des réservoirs.




                                                                                                                                                                                                                                                                                    Une noria       

2) Les barrages

          Un barrage est une strucutre construite à un travers un cours d'eau qui a pour but de retenir l'eau. Il permet également la production d'électricité, on parle alors de barrage hydro-électrique.

          Le barrage s'oppose à l'écoulement de l'eau. Celle-ci s'engouffre dans des conduites forcées creusées dans la roche, elle entraine ensuite un alternateur qui transforme l'énergie mécanique en energie électrique. L'eau est finalement libérée pour reprendre le cours normal de la rivière.

Plusieurs type de barrages existe :

-Le barrage voûte : la poussée des eaux sur le barrage est reporté sur les rives par effet d'arc.

 

schema-barrage-2.jpg

 

-Le barrage poids, la poussée des eaux sur le barrage peut être équilibrée par effet de gravité : la masse du barrage s'oppose à cette poussée.
Lorsque le barrage est en béton il s'agit d'un barrage reblai et lorsqu'il est en terre ou en enrochement il s'agit alors d'un barrage à contre-fort.

schema-barrage-1.jpg

 


3) Les turbines hydrauliques

La turbine hydraulique est une machine tournante qui produit une énergie mécanique à partir d'eau en mouvement ( cours d'eau ou marée ) elle est située à la base de la centrale à l'arrivée de l'eau provenant des barrages.

Il existe trois types de turbines :

-La turbine Francis, les turbines de type Francis sont souvent utilisées pour des centrales de moyenne chute, pour la production de l'électricité le générateur électrique est relié à la roue mobile par un arbre. Cette roue est munie de pales fixes, elle est entourée d'une roue directrice. Les pales, de la roue directrice sont orientables et permettent par une simple rotation, d'ajuster la puissance de la turbine. L'alimentation en eau de cette turbine se fait généralement par une bâche spirale, celle-ci entoure la roue mobile. L'eau s'engouffre alors dans la conduite forcée qui mêne à cette bâche. Elle s'échappe enfin par le canal de fuite appelé aussi "aspirateur". La rotation de la turbine entraîne la production électrique par le générateur.

 

 

-Les turbines Pelton, conviennent particulièrement bien aux centrales hydrauliques de haute chute.

 

turbine-pelton-4.jpg

 

turbine-pelton-2.gif

 

-Les turbines axiales, regroupent les Kaplan, et les Hélices. Les turbines Kaplan sont des turbines à hélices à pales mobiles. Cela permet un meilleur fonctionnement lorsque le débit est important.

 

turbine-kaplan.gif

 

 

4) Les centrales hydrauliques

          Il existe plusieurs types de centrale, dont :

-Les centrales hydrauliques de basse chute, sont implantées sur le cours d'un grand fleuves ou de grandes rivières. Elles sont caractérisées par un débit fort et un faible dénivelé.

 

-Les centrales hydrauliques de moyenne chute, les centrales sont dites de moyenne chute lorsque celles-ci atteignent une dizaine de mètres. Ces énormes structures sont édifiées dans les régions de moyennes montagnes. Elles utilisent les réserves d'eau accumulées sur de courtes périodes.

 

 

-Les centrales hydrauliques de haute chute, situées en altitude, bénificient généralement de différences de niveau très importantes entre le barage qui retient l'eau et l'usine où est produite l'électricité.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site